Plus4

Numéro de téléphone cliquable
01 01 01 01 01
Lundi au Vendredi - 9h/18h
prix d'un appel local
Espace Client

Barème des infractions

La conduite sous l’influence de l’alcool a été responsable d’un tiers des décès sur les routes en 2016, entraînant la mort de 1009 personnes. C’est le deuxième facteur principal d’accidents mortels après les excès de vitesse. Conduire en état d’ivresse peut entraîner le retrait de six points du permis de conduire ainsi qu’une amende de 135 euros.

Sommaire

Infractions sans retrait de point

Infractions à 1 point

Infractions à 2 points

Infractions à 3 points

À savoir  : Les conducteurs titulaires du permis de conduire depuis moins de 3 ans lors de l’infraction (2 ans pour ceux ayant suivi la conduite accompagnée)doivent obligatoirement suivre un stage pour récupérer des points si l’infraction commise entraîne un retrait de 3 points ou plus.
Ce stage doit être effectué dans un délai de 4 mois après réception d’une lettre recommandée 48N.

Infractions à 4 points

À savoir : Les conducteurs titulaires du permis de conduire depuis moins de 3 ans (2 ans pour ceux ayant suivi la conduite accompagnée) lors de l’infraction doivent obligatoirement suivre un stage si l’infraction commise entraîne un retrait de 3 points ou plus. Ce stage obligatoire doit être effectué dans un délai de 4 mois après qu’on les ait informé par lettre recommandée.

Infractions à 6 points

Les contraventions

  • Conduite ou accompagnement d’un élève conducteur avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,25 mg et inférieur à 0,40mg d’alcool par litre d’air expiré
  • Dépassement de 50 Km/h ou plus de la vitesse maximale autorisée
  • Non-respect du céder le passage aux piétons dans une zone de rencontre ou dans une aire piétonne
  • Transport, détention, usage d’appareil destiné à déceler ou perturber les contrôles et les «avertisseurs de radars» sont interdits.

Les délis

  • Délit de fuite
  • Conduite ou accompagnement d’un élève conducteur avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,40 mg d’alcool par litre d’air expiré
  • Conduite en état d’ivresse manifeste
  • Conduite après consommation de stupéfiants
  •  Refus de se soumettre aux tests de dépistage de d’alcoolémie et / ou de stupéfiants
  • Homicide ou blessures involontaires entraînant une incapacité totale de travail
  • Dépassement de 50 Km/h ou plus de la vitesse maximale autorisée
  • Refus d’obtempérer, d’immobiliser le véhicule, de se soumettre aux vérifications
  • Gêne ou entrave à la circulation
  • Conduite malgré la rétention ou la suspension du permis, ou refus de restitution du permis
  • Usage volontaire de fausses plaques d’immatriculation, défaut volontaire de plaques et fausses déclarations
  • Code de la route (Partie Réglementaire – Décrets en Conseil d’Etat)
  • Code de la route (Nouvelle partie Législative)

Infractions entrainant le retrait du permis de conduire

Les infractions au code de la route peuvent vite engendrer une perte de points sur le permis de conduire, une nécessité d’effectuer un stage de récupération de points, voire même entrainer l’immobilisation du véhicule ou encore l’annulation du permis de conduire.

  • Récidive d’excès de vitesse >50 km/h
  • Conduite avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0.8g par litre de sang
  • Délit de fuite
  • Conduite après un retrait de permis
  • Refus d’obtempérer

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Stages autour de vous
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK
Retour en haut