Plus4

Numéro de téléphone cliquable
01 01 01 01 01
Lundi au Vendredi - 9h/18h
prix d'un appel local
Espace Client

Calculer le prix de l'assurance auto

L’assurance automobile constitue un poste de dépenses conséquent pour tous les conducteurs. Avec une multitude d’acteurs sur le marché et des tarifs variables, choisir une assurance auto peut s’avérer complexe. Le calcul de la prime d’assurance repose sur plusieurs critères, mais une règle fondamentale prévaut : plus le risque est élevé, plus le coût de l’assurance est élevé. Voici les facteurs qui influent sur le prix de l’assurance automobile.

Le véhicule à assurer

Lorsqu’il s’agit d’assurer un véhicule, l’objectif de l’assurance automobile est de fournir une indemnisation en cas de sinistre. Afin de proposer la meilleure formule d’assurance auto et le niveau de garantie approprié, les compagnies d’assurance demandent de nombreux renseignements aux conducteurs concernant le véhicule à assurer.

Les caractéristiques du véhicule

Il est important de noter que le contrat d’assurance couvre le véhicule lui-même, et non pas le conducteur. Pour cette raison, l’assureur prend en considération plusieurs caractéristiques du véhicule, notamment :

  • La marque, le modèle et la série de la voiture,
  • L’âge et la valeur d’achat du véhicule,
  • Le nom du titulaire de la carte grise,
  • Le mode d’acquisition (neuf, d’occasion, en leasing, etc.),
  • La puissance fiscale du véhicule.

Les voitures moins puissantes peuvent contribuer à réduire le coût de l’assurance, car elles présentent un risque moindre pour l’assureur.

Le carburant

Le choix du type de carburant peut impacter l’usure et le coût des réparations du véhicule. C’est pourquoi l’assureur demande si le véhicule fonctionne à l’essence, au diesel, à l’hybride ou à l’électricité.

La présence d'équipements de sécurité et d'aide à la conduite

La présence d’équipements de sécurité et d’aide à la conduite influe également sur le coût de l’assurance. Plus la voiture est dotée de dispositifs tels que l’ABS, une caméra de recul ou un régulateur de vitesse, moins le risque d’accident est élevé, ce qui peut se traduire par une prime d’assurance moins élevée.

L'usage du véhicule

En ce qui concerne l’usage du véhicule, les compagnies d’assurance prennent en compte plusieurs critères pour établir le prix de la prime :

  • Les conditions de stationnement du véhicule (garage, parking fermé, voie publique…),
  • Le type de trajet effectué (privé, professionnel…),
  • Le kilométrage annuel prévu,
  • La fréquence d’utilisation du véhicule,
  • La possibilité pour d’autres personnes de conduire le véhicule.

Les facteurs liés au conducteur

Le profil du conducteur représente un élément crucial dans la tarification des assurances auto. Le coût de l’assurance est déterminé en fonction des caractéristiques propres au conducteur ainsi que de ses antécédents sur la route.

Le conducteur assuré

Certains profils sont considérés comme à risque, tels que les jeunes conducteurs, dont la prime d’assurance est généralement majorée automatiquement au cours des 3 années suivant l’obtention du permis de conduire. De plus, le sexe de l’assuré peut également influencer la tarification. Traditionnellement, les hommes paient généralement des primes légèrement plus élevées en raison des statistiques démontrant une conduite plus risquée comparée à celle des femmes.

Les critères liés au profil du conducteur comprennent notamment :

  • L’âge, le sexe et la situation matrimoniale,
  • La profession ou l’activité professionnelle,
  • Le lieu de résidence,
  • Le type de permis de conduire (permis B, conduite accompagnée, délivré à l’étranger…),
  • L’ancienneté du permis de conduire.
Antécédents de conduite de l'assuré

Lors de la souscription d’une nouvelle assurance, le nouvel assureur demande généralement un relevé d’information en provenance des assurances précédentes. Ce relevé d’information récapitule l’historique des sinistres survenus au cours des 5 dernières années, ainsi que la responsabilité du conducteur dans chacun d’eux, et contient également le coefficient de bonus/malus.

Le système de bonus/malus vise à récompenser les bons conducteurs par une réduction de prime (bonus) ou à augmenter les tarifs pour les conducteurs à risque (malus). De plus, les conducteurs ayant subi une suspension de permis verront également une augmentation de leur prime d’assurance.

Puisque l’assurance automobile est obligatoire pour tous les véhicules, chaque conducteur est tenu de souscrire une assurance. En cas de refus de couverture par les assureurs classiques, il est possible de recourir au Bureau Central de Tarification (BCT), qui se charge de trouver une assurance pour vous par le biais de négociations spécifiques.

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Rechercher
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK
Retour en haut