Equipement du véhicule

Une bonne visibilité est un élément indispensable pour la sécurité routière. Voir et être vu sont des points qui doivent être respectés par l’ensemble des usagers de la route.

Le jour, comme la nuit, lorsque la visibilité est insuffisante, il est impératif d’utiliser la signalisation lumineuse de votre véhicule.

Quelles sanctions pour une mauvaise utilisation des feux de signalisation du véhicule ?

Sommaire

Absence de miroirs rétroviseurs

Voir et être vu ! Des rétroviseurs extérieurs supplémentaires doivent être fixés si le véhicule tracte une remorque plus large que la voiture ou si les rétroviseurs existant ne suffisent pas à voir correctement.

Absence de gilet de haute visibilité et de triangle de signalisation

Le gilet jaune ou gilet rétro-réfléchissant doit toujours être situé dans l’habitacle du véhicule et à portée de main. Ceci afin d’être toujours visible dés la sortie du véhicule.
Le triangle de présignalisation doit être placé à au moins 30m du véhicule arrêté. Il permet d’alerter le plus top possible les autres usagers de la route.
Lors d’un accident, après avoir balisé le lieu, il faut alerter les secours en composant le 112.

*si aucune infraction est commise durant cette période

Pneus lisses

L’usure des pneus est à vérifier, idéalement, tous les 3 mois. Des indicateurs d’usure sont disposés dans les rainures principales du pneu. La profondeur réglementaire minimale des rainures est de 1,6 mm. La gomme du pneu ne doit pas atteindre cet indicateur. Le cas échéant, le pneu doit être changé.

Des pneus mal gonflés s’usent plus vite. S’ils sont sous-gonflés, il y a risque d’éclatement et la consommation de carburant sera plus élevée.

Plaques d’immatriculation illisibles

Les plaques d’immatriculation doivent toujours être visibles. Si le véhicule transporte un objet ( vélo par exemple) qui cache les plaques, il faut fixer une deuxième plaque sur l’objet.
Vérifiez la propreté et l’éclairage de la plaque minéralogique régulièrement.

Équipements à moto

À deux-roues ou trois-roues, les conducteurs doivent avoir un équipement de protection spécifique pour leur sécurité.

Les gants de protection

Les gants certifiés CE à moto sont obligatoires depuis le 20 novembre 2016 afin de protéger les mains en cas d’accident de la route.

*si aucune infraction est commise durant cette période

Le casque moto

Le casque moto est obligatoire et doit être porté été comme hiver par le conducteur et le passager.

*si aucune infraction est commise durant cette période

Le gilet jaune

Le gilet jaune à bandes réfléchissantes est également obligatoire pour les deux-roues, afin qu’il puisse être vu par les autres en cas d’accident ou de panne.

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Rechercher
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK