Programme du stage de récupération de points

Vous avez accumulé les infractions routières ayant entraîné à la perte de points et votre solde de points baisse dangereusement ? C’est le moment de vous inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un centre agréé.

Sommaire

Le déroulement du stage de récupération de points

Effectuer un stage permet de récupérer 4 points dans le cadre d’un stage en cas n°1 (stage volontaire) et cas n°2 (stage obligatoire en période probatoire).

Dans le cadre d’un stage obligatoire suite à une décision de justice (cas n°3 et cas n°4), le stage ne peut donner lieu à une récupération de points.

Le stage dure deux jours consécutifs, généralement de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Au moment de l’inscription chez PermisAPoints, vous recevez toujours une convocation sur laquelle figurent les horaires et l’adresse du lieu de stage.

Attention : le respect des horaires est impératif ! En cas d’absence ou de retard, les animateurs sont libres de vous refuser l’accès au stage. Dans ce cas, le stage est dû et vous ne serez pas transféré vers une autre session. Il faudra se réinscrire à un autre stage permis à points.

Rappel : il n’est pas possible de fractionner son stage sur deux sessions.

Le programme du stage de récupération de points de permis

Le programme ci-dessous représente la deuxième génération de stage. Il a été pensé à partir d’études réalisées par des animateurs expérimentés, sous l’autorité de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR). Il prend en compte les évolutions de la société et les changements en matière de sécurité routière afin d’encourager au changement d’attitude et de comportement chez les conducteurs.

Partie commune à tous les stages

Modules spécifiques

Diagnostic
Analyses des influences
Ajustement
En résumé, le stage c’est :
  • Réfléchir sur leur conduite en abordant la perception et la physiologie du conducteur, les motivations et l’infraction au volant, ou encore en faisant un questionnaire d’auto-évaluation des connaissances,

  • Mettre en commun leurs réflexions, par des tours de table réguliers et le fait de parler de leurs représentations autour la conduite,

  • Aborder un cas pratique en analysant un accident par exemple ;

  • Connaître des informations spécifiques sur les lois physiques et leurs conséquences sur la conduite.

Chassez les idées reçues !

Le stage de récupération de points n’est pas une auto-école bis.
Il ne comporte ni examen ni épreuve pratique et on n’y révise pas le code à haute dose.En fait, il s’appuie sur la prise de parole des participants au sein d’un groupe. Confronter ses expériences et sa situation à celles des autres favorise en effet la prise de conscience des risques encourus.

Le conseil de Plus4

Même si vous venez à reculons, uniquement parce que vous devez récupérer des points, votre présence n’y est pas fortuite. Profitez de ce temps pour réfléchir et faites du stage permis à points un temps utile pour vous et pour le groupe. N’hésitez pas à dire ce que vous pensez ; donnez et partagez votre point de vue.

Le stage est réglementé par la Préfecture

Faites attention, pour être valide, le stage doit :

  • être animé par deux formateurs sécurité routière agréés par le Ministère des transports : un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière ( BAFM ) ;
  • rassembler entre 6 et 20 conducteurs. Si le nombre minimal fixé par la Préfecture n’est pas atteint, le stage est normalement annulé, et dans le cas contraire, il est invalidé.
  • être réalisé dans un centre ayant obtenu l’agrément.

Un avantage : la récupération automatique de points après le stage. À la fin du stage, le conducteur reçoit une attestation de stage validant sa participation. C’est le sésame qui rend automatique la récupération de 4 points dès le lendemain du stage (en date de valeur, c’est-à-dire que les points seront crédités ce jour-là, et non au soir des deux jours de stage).

Attention : pour obtenir l’attestation, la présence et le respect des horaires pendant les deux jours de stage sont impératifs !En cas d’absence ou de retard, les animateurs sont libres de refuser l’accès au stage. Ces questions sont de leur responsabilité. S’ils refusent l’accès, le conducteur ne reçoit pas d’attestation de stage, la récupération de points n’est pas validée, mais le montant du stage est dû…

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Rechercher
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK