Tous les stages de récupération de points en
France

Les *stages de récupération de points Plus4 couvrent tous les types de stage de sensibilisation à la sécurité routière.


  • Stage volontaire de récupération de points : + 4 points. (cas 1)

  • Stage obligatoire pour permis probatoire : + 4 points. (cas 2)

  • Stage obligatoire dans le cadre d’une composition pénale. Pas de récupération de points. (cas 3)

  • Stage obligatoire dans le cadre d’une peine complémentaire. Pas de récupération de points. (cas 4)
Trouver un stage

Comment s’inscrire au stage de récupération de points ?

Vous pouvez vous inscrire à un stage dans le département de votre choix, y compris pendant une suspension de permis de conduire, à condition d’avoir un permis valide. Votre dernier stage doit dater de plus d’1 an et 1 jour.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Quelles conditions pour participer à un stage de récupération de points ?

Un conducteur peut récupérer jusqu’à 4 points sur son permis de conduire en participant à un stage de récupération points de manière volontaire ou obligatoire dès lors qu’il a perdu des points.

Il doit respecter certaines conditions.


  1. Ne pas avoir participé à un stage de récupération de points depuis 1 an et un jour : la récupération de points est possible qu’une fois par an à partir de la date de votre précédent stage. Faire un stage trop tôt ne permet pas de récupérer de points.

  2. Avoir un permis de conduire valide : c’est-à-dire ne pas avoir reçu la lettre 48SI annonçant définitivement l’invalidation du permis de conduire. Tant que vous n’avez pas reçu cette lettre, le stage reste possible si le solde de points n’est pas négatif de plus de 3 points.

  3. Avoir perdu des points : avant votre inscription il est nécessaire de vérifier son solde de points sur Telepoints.info. Vous devez vous assurer de bien avoir perdu des points avant de vous inscrire. Il est inutile de vous inscrire juste après l’infraction, le processus de retrait de points commence à partir du paiement de l’amende.

  4. Avoir reçu la lettre 48N pour les permis probatoire : les jeunes conducteurs en période probatoire doivent s’assurer d’avoir reçu la lettre 48N en cas d’une perte de 3 points ou plus.

La récupération des points se fait dans la limite du capital points disponible sur le permis de conduire du titulaire.
Il est aussi possible d’effectuer un stage pendant une suspension de permis de conduire.

Bien choisir son stage de récupération de points

Vous pouvez vous inscrire à un stage dans le département et à la date de votre choix.

  • Tous les stages sont organisés dans les conditions fixées par l’arrêté du 26 juin 2012 fixant les conditions d’exploitation des établissements chargés d’organiser les stages de sensibilisation à la sécurité routière.
  • Tous les lieux de stage disposent d’un agrément préfectoral.

Attention, le stage a lieu sur 2 jours consécutifs et il n’y a jamais de stages le dimanche.

À quoi ressemble un stage de récupération de points ?

Le stage dure 14h, réparties sur deux jours consécutifs. On y aborde les facteurs généraux de l’insécurité routière, mais aussi des points spécifiques comme la vitesse, la fatigue, les drogues… La session se base sur l’échange et l’interaction entre les intervenants et les participants.
Assister à l’ensemble du programme du stage permet de récupérer 4 points sur son permis de conduire :

  • dans la limite de 12 points pour les anciens permis,
  • dans la limite de 6,8 ou 10 points pour les titulaires d’un permis probatoire.

L’attestation délivrée en fin de stage témoigne de la reconstitution des points.

Les points sont effectifs dès le lendemain du stage en date de valeur. L’organisateur envoie les attestations à la Préfecture qui se charge de mettre à jour votre dossier dans un délai de quelques semaines.

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Rechercher
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK