Plus4

Numéro de téléphone cliquable
01 01 01 01 01
Lundi au Vendredi - 9h/18h
prix d'un appel local

Défaut d'utilisation des feux de croisement ou de route

L’utilisation appropriée des feux de signalisation est cruciale pour une bonne visibilité et pour être vu sur la route. Chaque véhicule est équipé de feux adaptés à différentes conditions lumineuses et météorologiques. Quelles sont les sanctions en cas de non-utilisation des feux de croisement ou des feux de route ?

Défaut d'utilisation des feux de croisement peut entraîner une amende

Chaque véhicule est équipé de différents types de feux tels que les feux de croisement, les feux de route, les feux de brouillard et les feux de position. Leur utilisation doit être ajustée en fonction des conditions de luminosité et météorologiques.

Les feux de croisement

Les feux de croisement, aussi connus sous le nom de “codes”, doivent être activés dans les situations suivantes :

  • En agglomération pendant la nuit.
  • Dans les tunnels.
  • Par temps de pluie, de neige ou de brouillard.
  • Lorsque vous croisez un autre véhicule.

Les feux de croisement offrent une visibilité jusqu’à 30 mètres.

Les feux de route

Les feux de route offrent une visibilité jusqu’à 100 mètres. Ils doivent être utilisés la nuit en dehors des zones urbaines, sur des routes étroites et sinueuses, ainsi que pour signaler un danger en effectuant un appel de phares.

N’oubliez pas que l’usage des feux de route est interdit dans les tunnels, ce qui peut entraîner une amende de 135 euros.

Les feux de brouillard

Le véhicule est pourvu de feux de brouillard avant et arrière.

Les feux de brouillard avant doivent être activés dans les situations suivantes :

  • Par temps de forte pluie.
  • En cas de neige.
  • Lorsque le brouillard est présent.

Attention : leur activation doit être conjointe à celle des feux de croisement.

Quant aux feux de brouillard arrière, ils doivent être utilisés en cas de neige ou de brouillard.

Le fait, pour tout conducteur d’un véhicule à moteur, de circuler la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, sans éclairage ni signalisation en un lieu dépourvu d’éclairage public, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire

Partagez cet article : 

Trouvez un stage
Rechercher
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK
Retour en haut